21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 12:37

 

Un matin, Audibert de Courtepaille, aussi nommé Taille de Fer, alla au château de la Guillou car il avait été fait appeler ehn sa qualité de chevalier auprès du roi Gonzague de Boutefeu. Il devait combattre pour aider le roi. Ce chevalier était athlétique et toutes les filles tombaient éperdument amoureuses de lui. Il était également intelligent et posé. Mais, il avait un défaut, il avait un caractère très particulier: il était colérique!


Il fut accueilli au château de la Guillou par les serviteurs du seigneur et rentra dans la salle de fête: banquets, musiciens, troubadours étaient présents. Les réjouissances furent interrompues par l'arrivée d’un messager intime qui lui dit discrètement à l’oreille que la reine Diane de Mortelune avait été enlevée! Le roi, affolé, donna un équipement à Audibert: un heaume, un haubert, un écu, une épée et un destrier.


               Il était avec son compagnon de route, le chevalier Eudes Haute Roche surnommé le Bel, qui était moyen de taille, avait les yeux verts, était aussi fort qu'Audibert et avait pour sa part comme défaut la peur du feu. Dès qu’il voyait une flamme, il prenait effectivement ses jambes à son cou!

Ils étaient en train de discuter en route sur leurs fidèles destriers quand ils arrivèrent devant une grotte. Ils y entrèrent et découvrirent des flammes mais, rappelez-vous, Eudes avait peur des flammes. Donc, Audibert, essaya de convaincre Eudes de....quand, tout à coup, un dragon s’approcha vers eux. Il leur lança des flammes et les deux garçons sortirent leurs boucliers. Les flammes ne les atteignirent pas. Ils prirent leurs épées et ils tournèrent autour du dragon au galop. C’était une bonne stratégie car, juste après cela, Audibert lança son épée dans l’aile du dragon et Eudes fit de même. Le dragon mourut alors que ses deux yeux saignaient à pleines gouttes.


               Tristan et Eudes avaient tellement soif qu’ils s’arrêtèrent devant une petite rivière et burent... un instant seulement car le sol tremblait. Un géant sortit de l’eau. Les deux chevaliers furent très surpris. Mais ils n’avaient pas peur. Ils descendirent de leurs destriers. Le géant appelé Tancrède mangea les destriers. Eudes réussit à prendre les cordes attachées au cou des destriers et à en donner une à Audibert: ils attachèrent le géant avec. Mais, celui-ci, réussit à desserrer les liens. Ils prirent leur épées pleines de sang et le géant leur demanda pitié, ils ne le tuèrent finalement pas.


               Il faisait nuit et ils virent une petite maison dans laquelle ils entrèrent. Ils s’endormirent jusqu’au lendemain matin et ils reprirent leur chemin très tôt. Ils arrivèrent dans une forêt et virent des loups-garous s’avancer vers eux. Ils prirent leurs boucliers pour se protéger, leurs armures, leurs épées et tuèrent les loups-garous. Ils traversaient la forêt en toute tranquillité quand ils découvrirent un mot de la reine Diane de Mortelune qui lesappelait à l’aide. Ils coururent et arrivèrent devant les ravisseurs qui retenaient la reine, ils les combattirent et grâce à leurs boucliers et leurs épées, ils les tuèrent. Ils ramenèrent la reine au château et le roi leur donna une récompense.

 


 

FIN

 

Récit de chevalerie d'Océane 5e4

 

 

Récit de chevalerie d'Océane 5e4

Publié par Océane Ngouonimba - dans Travaux d'élèves
commenter cet article

commentaires