21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 11:54

             

             Un jour, le roi convoqua au château Merlin du Lac pour qu'il devienne chevalier. Pendant la cérémonie d'adoubement, il reçut une épée, un écu et des éperons, ainsi qu'un destrier. Il fit le serment de combattre le mal et d'aider les faibles. Puis, il sortit du château sur son destrier. Tout le monde cria: "Vive le chevalier Merlin du Lac le Jeune."Le jeune chevalier s'appelait Merlin du Lac mais les gens lui donnaient le surnom de "Le Jeune". Le jeune chevalier avait en effet à peine seize ans. Il se distinguait des autres par ses yeux bleus et ses longs cheveux blonds. Le jeune chevalier était de même très poli avec les gens et sympathisait très rapidement avec tout le monde, même avec les animaux et les monstres, car il était plutôt amical et sympathique.

             Sur son destrier blanc, il rentra chez lui. Il mit son destrier dans l'écurie qui se situait à côté de sa maison. Quand il ouvrit la porte, sa chienne Artémise lui sauta dessus pour lui souhaiter un bon retour.

 

             Le lendemain matin, le roi le convoqua au château pour qu'il participe à un tournoi et Merlin accepta cet honneur. Il gagna le tournoi assez facilement. Il sortit de l'arène sur son destrier et les jeunes demoiselles le trouvèrent fort beau. Il rentra chez lui très heureux d’avoir gagné le tournoi et alla se coucher. Une rumeur circula dans tout le royaume qu’il était un fort et intelligent chevalier, rumeur qui parvint jusqu’au seigneur Jean de Clairefontaine le Bon. Celui-ci décida d’organiser une fête en l’honneur du chevalier Merlin du Lac.
             Le lendemain matin, quand Merlin sortit, il vit un messager qui lui donna une lettre de la part de seigneur Jean de Clairefontaine le Bon. Merlin ouvrit la lettre : dedans, il y avait une invitation pour une fête en son honneur qui se déroulerait au château de Belleforest. Il prit sa chienne Artémise et son destrier blanc puis il partit pour le château de Belleforest. Quelques heures après, il arriva au château. Il fut accueilli par le seigneur Jean lui-même qui était très heureux de sa venue. Après avoir salué et parlé un peu avec le seigneur, Merlin alla discuter avec les autres invités et visita le château. Le soir, le seigneur organisa un festin avec de la musique. Lorsque la fête prit fin, un messager arriva au château et annonça à l’assistance que la reine Blanche avait été enlevée. Alors, Merlin rentra rapidement au château du roi pour demander s'il pouvait lui aussi partir à la poursuite des ravisseurs de la reine et le roi accepta. Merlin rassembla les informations nécessaires pour poursuive les ravisseurs et alla chez lui pour mieux s’équiper. Il prit desaffaires assez légères : de l’eau, de la nourriture, son épée, un écu et un arc avec des flèches. Il dessina une carte d’après ses informations et partit sur son destrier blanc, accompagné de sa fidèle chienne.

             Après quelques jours de route, il tomba dans une embuscade mais grâce à sa chienne, il réussit facilement à éliminer ceux qui lui avaient tendu ce piège. Il reprit donc la route jusqu'à ce qu'il vît une montagne qu’il dut traverser. Cela lui prit plusieurs jours pour traverser la montagne mais quand il la descendit, il vit une auberge. Alors il décida de s'y reposer. Il attacha son destrier devant l’auberge et entra avec sa chienne Artémise. Il commanda à manger et à boire pour sa chienne et pour lui-même. Il loua une chambre pour la nuit mais sa chienne ne faisait pas confiance à l’aubergiste. L’aubergiste était l’un des ravisseurs de la reine mais Merlin ne le savait pas. Ensuite, quand Merlin eut fini de manger, il alla dans la chambre qu’il avait louée pour se coucher. En pleine nuit, l’aubergiste prit un couteau et alla poignarder Merlin. En fait, l’aubergiste poignarda Merlin qu’il croyait au lit alors que Merlin était caché à côté de la porte et quand l’aubergiste enfonça le couteau dans le lit, Merlin surgit devant l’aubergiste et lui donna un coup de poing dans le ventre. Aussitôt, l’aubergiste s’évanouit. Lorsque il revint à lui, Merlin lui posa des questions mais l’aubergiste refusa d’y répondre et se donna la mort. Alors, Merlin alla se recoucher.

             A son réveil, notre chevalier prit des vivres et reprit la route. Après quelques jours de route, il vit une rivière à laquelle il s'arrêta pour s'hydrater puis il reprit la route. Alors qu’il était presque arrivé à destination, une troupe de brigands l’attaqua mais Merlin réussit à les battre. Arrivé finalement au repaire des ravisseurs, Artémise fit savoir à Merlin qu’il y avait une dizaine d’hommes. Merlin savait que s'il attaquait directement les ravisseurs, il n’aurait aucune chance de gagner. Alors, il décida d'insatller quelques pièges et quand il eut fini son ouvrage, il fit du bruit. Quelques ravisseurs sortirent pour savoir d’où provenait ce bruit et tombèrent dans les pièges. Merlin profita de cette occasion pour pénétrer dans le repaire des ravisseurs car il n’en restait que la moitié. Le jeune chevalier les battit facilement avec l’aide d'Artémise et délivra la reine Blanche, qu’il ramena au château du roi.

             Le lendemain, le roi le convoqua pour lui remettre une médaille d’or et une fête fut organisée en son honneur.


FIN

 

Récit de chevalerie par Caroline 5e4

Publié par Caroline Zhang - dans Travaux d'élèves
commenter cet article

commentaires