9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 13:41

 

Description du métier :

Chercher des preuves...

Les enquêtes constituent le coeur de métier de ce professionnel. Faites à la demande d'un particulier, d'une entreprise, d'un avocat, d'un huissier, d'un conseiller juridique... elles permettent d'obtenir des informations (ou des documents papier, photo ou vidéo) destinées à défendre ses droits et intérêts, ou pour entamer une procédure de justice. Ces preuves sont recueillies dans le respect de la légalité et sont souvent accompagnées d'un constat d'huissier, afin de valider juridiquement leur authenticité.

... pour des entreprises

Fini le cliché du détective qui « file » des maris volages. Aujourd'hui, les missions se sont diversifiées : affaires industrielles (protection de brevets, contrefaçon, surveillance de sites...), affaires commerciales (concurrence déloyale, harcèlement, vol, travail clandestin, fraude aux assurances...), affaires pénales (escroquerie, abus de confiance, pédo-criminalité...).

... ou des particuliers

 

 

Conditions de travail (lieu, horaires, déplacement...)

Faire cavalier seul

Ce professionnel libéral exerce le plus souvent seul. Il met en oeuvre tous les moyens nécessaires pour récolter les informations demandées : filatures, recueil de témoignages, lecture de documents, consultation de bases de données, etc. Ses indispensables outils de travail sont la voiture, le téléphone et l'ordinateur !

Respecter le droit

La discrétion est de rigueur, afin de ne pas éveiller les soupçons des personnes surveillées. L'enquêteur est également soumis au secret professionnel et doit veiller à respecter le droit et la vie privée. Exemple : s'il retrouve la mère biologique d'un enfant adopté, mais que celle-ci ne souhaite pas transmettre ses coordonnées, il ne peut pas agir contre sa volonté.

Par-delà les frontières

Le périmètre d'action de l'enquêteur ne se limite pas à l'Hexagone. Il peut être amené à se déplacer à l'étranger dans le cadre, par exemple, de recherche de personnes disparues ou de l'implantation d'une entreprise à l'étranger. Dans tous les cas, il doit respecter les conventions des pays dans lesquels il est amené à intervenir.

 

 

Salaire :

A partir du Smic





Accès au métier (études, formation, diplôme...)

Trois diplômes permettent d'accéder au métier d'enquêteur privé. Ces derniers sont homologués et inscrits au Répertoire national de la qualification et des professions (RNCP), condition obligatoire pour pouvoir exercer.

Niveau bac + 2

  • Diplôme de l'Institut de formation des détectives et agents de recherches privées (IFAR) ;

Niveau bac + 3

  • Licences pro agent de recherches privées ; sécurité des biens et des personnes, mention enquêtes privées.



 

Références des documents (au cdi, sur internet...)

 

Onisep.fr

 

IFAR - Institut de formation des agents de recherches privées
12 boulevard Ledru-Rollin, BP 148
34003 Montpellier Cedex 01

UFEDP - Union fédérale des enquêteurs de droit privé
http://ufedp.online.fr

www.cnsp.org

Conseil national supérieur professionnel des agents de recherches privées, CNSP-ARP

Publications

Les métiers du droit et de la justice
collection Parcours, Onisep
parution 2008

Publié par Océane et Béatriz 3e5 - dans Orientation
commenter cet article

commentaires